Les forges des Ténèbres

 

Après le terrible conflit qui opposa le Maître de la Lumière à Belzameth, le monde fut long à se reconstruire. Tous les univers avaient été touchés par la méchanceté et la cruauté indicible du Maître des Ténèbres. La grande majorité des humains perdirent les pouvoirs qui leur avaient été accordés par les disciples du Maître de la Lumière. Quelques privilégiés seulement, gardèrent une partie de leur force.

 

On les appelait les Mages.

 

Lorsque le Maître de la Lumière fut victorieux sur Belzameth, il l’enferma dans un endroit, à l’extérieur du temps et de l’univers, qu’il appela Les Forges des Ténèbres. Des sceaux furent apposés à l’entrée des Forges, afin de maintenir Belzameth emprisonné pour l’éternité. Cependant, il arrive que certains de ces sceaux faiblissent quand les humains oublient les préceptes de la Lumière et suivent leurs impulsions primitives. Lorsque l’esprit de Belzameth est relâché sur le monde, le chaos et la corruption s’ensuivent. Les Forges servent à produire des armes diverses que l’Émissaire des Ténèbres pourra utiliser dans sa conquête du monde. Au cours des innombrables millénaires, on a vu des monstres terribles marcher sur la terre. Ces créatures démoniaques n’ont qu’un seul but : aider le Maître à asservir l’univers. Un des plus fidèles serviteurs du Maître des Ténèbres, est Criaco, un être ayant un corps d’homme difforme et une tête de corbeau. On pense qu’il est tout près de Belzameth dans la hiérarchie de ceux qui le servent. Les derniers monstres à avoir vu le jour sous notre ère, sont les redoutables carcaj’hans, bêtes redoutables qui vivent dans la forêt et qui n’attendent que le signal de leur maître pour se mettre à son service.

 

Jiulian, le nouveau sauveur, qui a été choisi par le Créateur pour affronter les monstres de Belzameth, trouvera-t-il la force et la sagesse nécessaires pour sauver le monde encore une fois